Amahoro - Que la paix soit avec toi!

La meilleure expérience de ma vie a commencé le 15 janvier 2013. Passer 3 mois hors du commun, ce n'était pas si inquiétant que je ne l'avais imaginé au début. En effet, mon service volontaire de coopération au Burundi que j'ai pu faire grâce au Service national de la jeunesse et l'ONG Bridderlech Deelen m'a permis de découvrir une autre réalité, en quelque sorte plus „réelle" et humaine que la nôtre.

Niki enfantsMes tâches à la Maison Shalom à Ruyigi étaient de m’occuper de la promotion du centre culturel „Cité des Anges“ avec tout ce qui l’entoure. J’ai donné des cours de natation aux enfants, j’ai travaillé à la bibliothèque, ainsi qu’au cinéma et j’ai aidé à mettre en place une sorte d’internet-café. Mais surtout, j’ai organisé des activités sportives et ludiques pour les élèves d’une école primaire, avec l’aide des autres volontaires Tiago et Jasmine.

Chaque jour, nous avons essayé d’être présents pour les 7 enfants (la plupart orphelins) de la Maison Shalom. Tous les enfants étaient proches de nos cœurs, mais ceux-là, ils étaient comme les nôtres.  Je n’ai jamais eu un tel sentiment quand je leur ai dit au-revoir. séance de lecture

En général, j’ai adoré et j’adore toujours le Burundi. Ce pays merveilleux plein de personnes intéressantes m’a montré qu’il faut se prendre plus de temps pour tout ce qu’on fait. J’ai appris à nouveau à quel point on peut profiter de la vie et savourer chaque moment de la journée. Le cadre naturel qui est extrêmement beau m’a permis d’être plus reconnaissante et consciente de notre environnement, ce qui se traduit encore aujourd’hui dans mon quotidien. Mais ce qui m’a fasciné le plus, c’était les relations avec les Burundais. J’ai appris à connaître des personnes fascinantes et tellement gentilles avec des histoires impressionnantes. Ici au Luxembourg, j’essaie chaque jour de me rappeler leur esprit spontané et léger.

J‘ai gardé beaucoup de souvenirs de ces mois inoubliables, que ce soit les visages des enfants qui touchaient mon cœur, ces enfants qui faisaient de grands sourires en jouant avec moi, ou les moments vécus avec Tiago et Jasmine. C’est pourquoi je conseille à chacun d’oser faire un service volontaire. On apprend beaucoup sur soi-même et on a plus de facilités pour faire un choix concernant la voie professionnelle.

 

Aidez-nous à atteindre
nos objectifs

Decouvrez nos projets
à travers le monde



Contact

partage.lu - Bridderlech Deelen
27, rue Michel Welter L-2730 Luxembourg
Tél. 26 842 650

logo fondation partage luxembourg Q

Copyright © Partage 2016

 Nos Partenaires 

 Cercle 2019 noir et blanc
votum logo300dpi gris              CIDSE gray
logo de base gris positif rvb

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer